Un atelier d’écriture, c’est un lieu…
… de rencontre
Un atelier d’écriture permet d’écrire ensemble et de rencontrer des gens qui partagent le plaisir de l’écriture, débutants ou avancés
… de travail
Un atelier d’écriture propose un cadre stimulant et convivial au service de la pratique d’une écriture décomplexée
… de progression
Un atelier d’écriture accélère la maturation de son écriture, fait passer de l’expression de soi à des textes littéraires autonomes
… d’exploration
Un atelier d’écriture permet d’apprivoiser sa plume, d’identifier sa « pente d’écriture », d’en tirer profit, d’élargir sa palette
… de découvertes
Un atelier d’écriture est l’occasion d’élargir ses connaissances littéraires en s’inspirant d’auteurs de référence, de leurs textes et leur démarche
… de plaisir
Un atelier d’écriture, par dessus tout, est un lieu où l’on prend beaucoup de plaisir

La méthode :
Les ateliers J’écris se basent sur la méthode Elisabeth Bing, inventrice de l’atelier d’écriture en France (1969).
Une séance d’atelier se déroule en trois phases et dure environ 3 heures … qui passent en un clin d’oeil !
Phase 1 « préparation »
L’animateur présente un auteur et une oeuvre en particulier, dont il lit un extrait choisi. L’extrait illustre un motif particulier, une technique précise tout en stimulant l’imagination du participant.
​Phase 2 « écriture »
L’écriture est déclenchée par l’animateur qui délivre une « proposition d’écriture » et voilà les participants plongés dans l’écriture, presque malgré eux…
« Proposition » et non consigne, car chacun reste ilbre. Il n’y a pas de « juste ou faux ». Seules comptent la création et la créativité.
 Phase 3 « retours »
​Enfin, après la phase d’écriture d’environ trois quarts d’heure, des retours personnalisés sont faits sur chaque texte.
Le groupe devient le premier lectorat de chacun.
A travers une discussion constructive et des échanges de points de vue, l’auteur retravaille son texte, ses effets, ses tournures… Jusqu’à parvenir au plus proche de ce qu’il veut faire ressentir.